Dans l’univers de l’impro – Mag’Ville & villages Chambéry de décembre/Novembre 2019

Tout au long de l’année, l’association d’improvisateurs professionnels PDG et Compagnie propose des spectacles à Chambéry. Et leur passion pour cet art les pousse vers de nouvelles formes d’improvisation…

Dans un « Fight Impro », « on s’affronte pour faire une belle impro ; pas pour battre l’autre », précise Pierre-Antoine Baillon. Photo D.B

En 2008, un groupe d’improvisateurs décide de créer PDG et Compagnie – nommée d’après les initiales des prénoms des fondateurs – pour diffuser d’avantage d’improvisation en Savoie. Depuis, l’association a su se servir de sa base d’improvisation pour repousser les limites du des spectacles. bien sûr, le trio de comédiens actuels, Pierre-Antoine Baillon, David Sillet et Pierre Figuier, propose régulièrement son « Fight Impro« , le classique match d’improvisation adapté à la sauce PDG et Compagnie depuis 10 ans.

un match pour l’impro

Le « Fight Impro » applique les mêmes règles que les matchs d’improvisation, sauf que ceux-ci se disputent habituellement sur une patinoire avec un décorum qui rappelle les matchs de hockey. Chez les improvisateurs chambériens, le match se déroule en un contre un, à la manière du combat de boxe. « Le but n’est pas de chercher le K.O, rassure en souriant Pierre-Antoine Baillon, comédien et metteur en scène. On s’affronte pour faire une belle impro ; pas pour battre l’autre. »

Le « Fight Impro » est devenu un rituel presque mensuel à la salle Jean Renoir de Chambéry, où l’association se produit huit fois par an. PDG et Compagnie a pris l’habitude d’inviter un comédien improvisateur venu d’une autre région, afin de renouveler ses spectacles.

Pas seulement pour rire

Mais les improvisateurs chambériens savent aussi renouveler le genre lui-même du théâtre d’impro. Ils ont ainsi créé des spectacles d’improvisation dans des univers. « Nous plongeons les spectateurs dans des univers différents », explique Pierre-Antoine Baillon. C’était le cas dans la création « Molière improvise« , où les spectateurs étaient plongés dans l’ambiance de l’époque de Louis XIV. « Nous avons la volonté de pousser ce genre de spectacle », pointe le comédien.

C’est justement l’objet du prochain opus de PDG et Compagnie, qui présentera un spectacle surprise, Le Caboulot suprême, le 6 décembre à la salle Jean Renoir. Les improvisateurs évolueront dans un cabaret dans le style des années 1920, avec une revue théâtrale…durant laquelle tout ne se passera pas comme prévu ! Dans ce spectacle, « l’improvisation apporte son côté interactif, souligne Pierre-Antoine Baillon. Nous nous servons de ce qui se passe à l’instant présent, dans la salle, en ponctuant le spectacle d’intermèdes écrits. »

Au delà d’un style différent des matchs, les improvisateurs veulent ainsi amener leurs spectateurs à découvrir d’autres facettes de leur art, pas seulement pour rire, mais aussi pour toucher. « L’impro, ce n’est pas forcément la rigolade, notre ambition est aussi de faire naître une réflexion sur les problèmes de notre société », pointe Pierre-Antoine Baillon. Didier Bert

Pratique

  • Spectacle suprise « Caboulot Suprême »

Vendredi 6 décembre, à la salle Jean Renoir, à chambéry. 20h. Renseignements et réservations sur : www.pdg-compagnie.fr. Tél. 04 82 53 06 51

  • « Fight Impro »

Vendredi 10 janvier, vend(redi 10 avril, vendredi 13 mars et vendredi 15 mai, à la salle Jean Renoir, à chambéry. 20h. Renseignements et réservations sur : www.pdg-compagnie.fr. Tél. 04 82 53 06 51