Actus-PDG

Caboulot Suprême et son lot d’impondérables à Chambéry

Pour fêter la nouvelle année 1922, les artistes de notre Caboulot suprême ont posé leurs valises, boite à chapeaux, et malle de magicien à la salle Jean Renoir de Chambéry, les 6, 7 et 8 janvier.

« Parfois, ce cabaret est possédé » – Camille Flammarion, astronome, écrivain, aérostier, écrivain de science-fiction
Continuer la lecture de Caboulot Suprême et son lot d’impondérables à Chambéry

Capharnaüm à Saint Jean de Maurienne

Pour l’ultime spectacle de l’année 2021, PDG et Compagnie est venu installer son spectacle jeune public « Capharnaüm » dans les locaux de l’Acceuil éducatif de Maurienne.

Grâce aux objets apportés par les enfants des foyers, Dédé Niché et René Garet ont improvisé des histoires : Une sorcière qui exorcise un piano qui joue tout seul. Deux maraichers pris au piège dans les tréfonds de la terre. Des enfants qui s’aventurent dans l’usine Kinder à la recherche des jouets. Ou encore, ce conte narrant les aventures d’une princesse avide d’argent qui devra faire la choix entre la fortune et la jeunesse éternelle.

Capharnaüm à Aix-les-Bains

Dans le cadre du gouter de noël du Conseil Citoyen de Marlioz, nos deux agents des objets trouvés sont venus bricoler, dans leur « Capharnaüm« , quelques histoires avec les objets apportés par les enfants.

les enfants ont pu rencontrer : un pirate qui se fait doubler par son moussaillon, un petit garçon à la recherche de son oiseau épris de liberté, une princesse qui échange son existence avec sa nourrice, un cowboy qui fait tout pour devenir un chef indien, ou un sauvetage en piscine qui devient le point de départ d’une histoire d’amour.

La journée a été clôturée par une distribution de friandises par l’association, histoire de bien commencé les vacances !

Voyage en 1900 pour la fête du pain de Saint-Jean-de-Maurienne

Le temps d’une journée, nos comédiens ont été propulsé en 1900 pour animer la fête du pain de Saint-Jean-de-Maurienne.

Crédit photo Pierre Dompnier

« Mon petit Alphonse, pouvez-vous croquer cette tendre famille ? » s’exclame Aglaé, la lavandière.

« Surtout ne bougez pas, je sors le fusain ! » indique Alphonse, l’artiste peintre.

« Magnifique ! Si vous voulez voir votre portrait, c’est 40 000 francs ! » exige Hyacinthe, le bonimenteur.

Toute la journée, entre les danses folkloriques et les grands bi, nos trois comparses ont offert humour et croquis au public.

Alphonse, l’artiste peintre, Aglaé, la lavandière et Hyacinthe, le bonimenteur (crédit photo https://photo-1900.com/)

la compagnie était au rendez-vous de l’appel a mobilisation du 1er mai et de l’occupation de Malraux

1er mai pluvieux, 1er heureux ! C’est un peu la devise de la compagnie pour cette fête du 1er mai. Nos comédiens sont venus égayer le parvis de la place des Brigades de Savoie, devant Malraux, scène nationale occupée, point final du cortège de la manifestation, avec deux personnages un peu bizarre.

A défaut de changer la météo, ils ont réussi à mettre un peu de soleil sur les visages !

Crédit :O.B/Tvnetcitoyenne