Caboulot Suprême et son lot d’impondérables à Chambéry

Pour fêter la nouvelle année 1922, les artistes de notre Caboulot suprême ont posé leurs valises, boite à chapeaux, et malle de magicien à la salle Jean Renoir de Chambéry, les 6, 7 et 8 janvier.

« Parfois, ce cabaret est possédé » – Camille Flammarion, astronome, écrivain, aérostier, écrivain de science-fiction

A croire que la guigne est sur cette revue. Une fois de plus, notre serveur, notre pianiste et notre factotum ont dû enchainer les numéros extraordinaires, les uns après les autres, sans que le public ne se doute de la supercherie ! Comme le dit si bien une fidèle de notre cabaret, Madame Mistinguett : « Show must go on ! Mesdames et Messieurs »