Capharnaüm dans la rue à Aussois

C’est sur la place centrale du village d’Aussois, que Dédé Nichet et René Garet ont bricolé des histoires.

Devant 150 personnes, nos 2 comparses ont improvisé des histoires grâce aux objets apportés par le public.

Le chapeau était devenu celui d’un cowboy pour combattre les indiens. Les cuillères en bois faisaient, elles, office de boucle d’oreille pour la fête des mères. La bouteille d’eau, permettait à Dieu de récupérer les gouttes de pluie. La valise devenait les ailes de l’ange venu pour réconcilier les petites filles avec les petits garçons.   Ou pour terminer, la brosse à dent, quant à elle, permettait à pépé de nous raconter sa grande guerre.